AVENTURE ENTRE DESERT OASIS ET OCEAN

En accueillant en janvier 2009 l’un de nos groupes de camping-cars avant leur arrivée à Nouakchott, la capitale de Mauritanie, le Ministre du Tourisme a clairement
signifié l’intention de son pays de devenir une grande destination pour les camping-caristes à la recherche de nouveaux horizons.
Cet accueil sous une simple tente de nomades installée dans le désert du Sahara quelque part entre la frontière et Nouakchott, est un signal fort qui démontre bien que l’accueil simple et la légendaire hospitalité des hommes du désert sont les valeurs essentielles auxquelles les mauritaniens d’aujourd’hui sont encore vivement attachés.
Depuis 2006 une route goudronnée traverse le désert de Mauritanie, permet d’accéder à Nouakchott et ensuite de rallier le Mali ou le Sénégal.
Mais le vrai voyage en Mauritanie, les découvertes des sites d’une extrême beauté, les rencontres avec les populations nomades et villageoises se situent en dehors de ces grands axes et ne sont malheureusement pas réalisables directement en camping-car. Afin de pallier à cette réalité, nous avons imaginé d’effectuer ces découvertes et ces rencontres au cours d’expéditions avec nos véhicules 4x4, et de permettre de les conduire à ceux qui le désirent, les camping-cars formant un Camp de Base itinérant qui se déplace au fil des étapes.
Au-delà d’un simple voyage accompagné en campingcar, ce concept inédit à raison de plusieurs voyages par an, nous a permis de faire vivre une véritable aventure encadrée à plusieurs centaines d’équipages. Les différents voyages que nous proposons en Mauritanie, la "Terre des Hommes" chère à Saint Exupéry, vous feront découvrir ce pays hors du temps et son peuple à l’hospitalité légendaire.

La Transaharienne

Une route transaharienne relie maintenant Nouakchott capitale politique à Nouadhibou capitale économique distants de 470 kms. Ce long ruban de goudron dans le
sable du Sahara a été inauguré en mai 2006, il constitue le "chaînon manquant" pour relier Tanger à Dakar. Maintenant 5 heures de bitume rectiligne sont suffisants
pour rallier Nouakchott à partir de la frontière marocaine au lieu de 3 jours dans le sable auparavant. Le chantier a duré plus de cinq ans, le coût total de l’opération, plus de 60 millions d’euros, a été financé aux 3/4 par des capitaux d’institutions arabes. Une société d'entretien est chargée de désensabler la route régulièrement envahie par le sable à l’aide de bulldozers, les dunes qui bordent l'asphalte sont contenues à grand peine par des piquets reliés par des filets noirs.
Ce véritable "trait d’union" entre l’Afrique de l’Ouest et le Maghreb a intensifié les échanges entre le Maroc et la Mauritanie, qui avaient repris en 2002 après une brouille
de plusieurs années sur la question sahraouie. Le "goudron", comme l’appellent les mauritaniens, commence à modifier en profondeur les comportements humains et la
donne économique. C’est le début de la sédentarisation de centaines de nomades, certains d’entre eux commencent à ouvrir des épiceries le long de la route et on voit apparaître des embryons de village où la tente prime encore sur les premières constructions en parpaings
Depuis l'ouverture de la Transsaharienne, le prix des fruits et légumes du Maroc a été divisé par deux sur les marchés mauritaniens et sénégalais où ils arrivent maintenant
en abondance. Aujourd’hui totalement désenclavée, Nouadhibou, gros centre de pêche reçoit chaque jour des camions frigos qui repartent remplis de poissons en direction du Maroc d’où arrivent sucre, blé, légumes et voitures d’occasion achetées en Europe.
Son impact se fait également sentir sur les marchés du Sénégal où le prix des oranges et pommes de terre a baissé d’au moins un tiers. Les importateurs de poisson de Dakar n’hésitent plus à faire plus de 1.000 kms jusqu’à Nouadhibou pour s’approvisionner en poissons transportés en camions frigo. Seul calvaire et point noir sur cet itinéraire, le bac de Rosso pour traverser le fleuve Sénégal qui sépare le Sénégal de la Mauritanie.

Jour 01 — 50 km de la frontière à Boulanoir
Le lieu de rendez vous est juste à la sortie du poste frontière marocain dans la matinée. La traversée du no man’s land* est effectuée en convoi à vitesse réduite.C’est une zone de désert entre le poste frontière marocain et le poste frontière mauritanien. De nombreuses pistes non entretenues s’y entrecroisent.
Au gré des vents, certaines pistes se dégagent et d’autres s’ensablent. Seule une pratique régulière de cet itinéraire permet de choisir celle qui conviendra le mieux à son véhicule. Nous le traverserons ensemble, en convoi et à très faible allure pour ne pas abîmer votre camping-car. Notre guide saura vous faire éviter les zones de sable
mou qui sont propices aux ensablements. Notre équipe effectuera pour vous les formalités d’entrée en Mauritanie, gendarmerie, police, douanes.
Remise des attestations d’assurance nominatives pour votre véhicule. Trajet jusqu’à Boulanoir. Le Camp de Base sera installé dans l’enceinte d’un ancien caravansérail.
Cette halte sera l’occasion de vos premières rencontres, ainsi que de votre premier thé mauritanien servi en guise de bienvenue. Vous pourrez aussi effectuer votre première opération de change et vous familiariser avec vos premiers ouguyas* mauritaniens. Vous pourrez remplir votre réserve d’eau.
* ouguya : monnaie mauritanienne.

Jour 02 —390 km de Boulanoir à Nouakchott
Trajet jusqu’à Nouakchott sur la route transsaharienne. Halte déjeuner et gasoil en cours de route, possibilité de restaurant. Paysages de dunes qui envahissent parfois le goudron de la route et nombreux troupeaux de chameau jalonnent cette route.
Regroupement à l’entrée de la ville, puis trajet en convoi pour rejoindre le Camp de Base. Camp de Base dans une auberge à l’entrée de Nouakchott, eau et wifi disponibles.

Jour 03 —130 km Nouakchott, capitale de Mauritanie
Départ pour visite de la ville Nouakchott en minibus. Visite de la ville de Nouakchott. Marché central, marché et boutiques d’artisanat local et la plage des pêcheurs.
Départ dans l’après midi en direction de Atar. Camp de Base en bivouac près d’un petit village après une centaine de kilomètres.

   

Jour 04 —350 km du bivouac à Atar
Arrêt déjeuner dans la ville de Akjoujt, ancienne cité minière de l’époque coloniale. Regroupement à l’entrée d’Atar, puis circulation en convoi jusqu’au lieu d’installation du Camp de Base situé dans notre camping. Les camping-cars resteront en place 8 jours et 9 nuits. Accueil et présentation de toute l’équipe de l’Adrar et des shibanis* qui veilleront jour et nuit sur vos véhicules.
* shibani : personne âgée très respectée par la population.

Jours 05/06 — à la rencontre des nomades
Départ en expédition en 4x4 le matin du jour 05. Notre guide a pu être informé que des nomades se sont installés dans la région, il s’est fait expliquer approximativement
l’emplacement de leur campement. Sa connaissance parfaite de l’Adrar nous permettra de les retrouver. Après les salutations d’usage et selon la coutume, nous leur demanderons hospitalité pour installer notre campement composé de grandes kheïmas* ainsi que de plus petites pour deux personnes près du leur. Certains d’entre eux viendront partager notre repas et la soirée sera riche en échanges de culturels. Soirée et dîner autour d’un feu de bois.
Circulation sur pistes et au cap totalement hors pistes dans le désert. Au cours de cette expédition ceux qui le désirent pourront conduire à tour de rôle les 4x4 de l'organisation. Traversée de villages et palmeraies. Retour au Camp de Base en fin d’après midi du jour 06.
* kheïma : tentes des nomades maures, très grandes jusqu’à 8mx8m, (prononcer reïma).

   

Sur la quasi-totalité des trajets des expéditions de l’Adrar, même si vous n’avez aucune expérience de la conduite hors piste vous pourrez piloter nos 4x4 à tour de rôle. Dans l’Adrar, le chauffeur guide, reste toujours présent à bord, non pas pour conduire, mais pour vous « faire conduire » et vous dévoiler tous les secrets du pilotage hors piste et de l’orientation dans le désert. Assis à coté de celui qui pilote il l’assiste dans la conduite tous terrains, lui indique les bonnes trajectoires et partage son expérience du désert

Jours 07/08/09 — canyons, palmeraies et oasis de l’Adrar
Départ en expédition en 4x4 le matin du jour 07. Après quelques kilomètres de route goudronnée, nous roulons exclusivement sur pistes et hors pistes.
Puis dans des paysages exceptionnels où les dunes montent à l’assaut des falaises, la piste serpente en fond de canyon.
Après le pique-nique dans ce décor fabuleux nous rejoignons un petit village blotti dans le canyon.
Installation dans une palmeraie aménagée du village où nous passerons les deux à venir sont à passer au choix dans des marmeths* et tikits* ou sous les kheïmas* cachés sous les arbres. Ballade à pieds dans le village, rencontre avec les habitants, puis départ en 4x4 ou à pieds pour ceux qui le désirent pour rejoindre des lacs où nous passerons une journée de détente, baignade et repas au bord de l’eau.
Retour à l’auberge en fin d’après midi. Des jeunes filles du village viendront se joindre à nous, certaines d’entre elles connaissent la magie des tatouages au henné.
Départ le matin du jour 09 pour rejoindre une zone de canyons ensablés où nous prendrons le déjeuner. Retour au Camp de Base en fin d’après midi le jour 09.
* marmeth : cases rectangulaires en feuillesde palmier séchées.
* tikit : cases rondes en feuilles de palmier séchées.
* kheïma : tentes des nomades maures, très grandes jusqu’à 8mx8m, (prononcer reïma).

Jours 10/11/12 — les dunes de Chinguetti
Départ en expédition en 4x4 le matin du jour 10. Quelques kilomètres de piste roulante, dans un paysage minéral pour rejoindre Chinguetti au coeur d’un océan de dunes.
Pique-nique en cours de route ou à l'auberge de l'organisation. Après midi détente, rencontres et surtout visite d’une bibliothèque millénaire de Chinguetti avec rencontre avec un érudit puis ballade au coeur de la Cité ancienne menacée par l’avancée du sable.
Le jour 11 est consacré à une balade exclusivement hors pistes en 4x4 dans les dunes du Sahara, rencontres avec des populations nomade.
Dîner festif à l’auberge, soirée musicale à laquelle s’invitent spontanément des habitantsvoisins de l’auberge.
Départ le matin du jour 12 pour la fabuleuse passe d’Amogjar et le Fort Sagane où fut tournée le fameux film avec Alain Depardieu et Sophie Marceau en cours de matinée.
Visite d’un site de peintures rupestres qui a été découvert par Théodore Monod et déjeuner sur place. Retour au Camp de Base des camping-cars en fin d’après midi du jour 12.

Jour 13 —350 km  en route pour l’océan
Adieu avec les shibanis* du village. Accompagnement jusqu’à la route goudronnée et la sortie de Atar par l’équipe de l’Adrar.
Adieu avec l’équipe de l’Adrar. Arrêt déjeuner en cours de route. Camp de Base en bivouac près d’un village à une centaine de kilomètres de Nouakchott.

Jour 14 —210 km  Nouakchott et le village de pêcheurs
Regroupement à l’entrée de Nouakchott. Accompagnement en convoi jusqu’en bordure de la ville, puis halte pour ravitaillements.
Départ pour le village de pêcheurs par petits groupes. Regroupement sur la route goudronnée, puis accompagnement en convoi pour rejoindre l’emplacement du
Camp de Base à l’écart de la route prés de la plage et ses pirogues richement décorées, à l’orée du village.
Ceux qui le désirent pourront pêcher de la plage toute proche ou y faire une ballade. Possibilité d’acheter langoustes et poissons au campement des pêcheurs

Jour 15 —180 km  village de pêcheurs du Banc d’Arguin
Retour sur la route goudronnée en convoi. Trajet libre avec regroupement pour l’arrêt déjeuner, possibilité de restaurant.
Regroupement pour quitter la route goudronnée et rejoindre en convoi le Camp de Base dans le désert.
Présentation de l’équipe du Banc d’Arguin. Installation du Camp de Base dans le désert.
Départ avec les véhicules de l’organisation 4x4 et taxi brousse en trajet hors pistes pour rejoindre les lagunes du Banc d’Arguin. Traversée de différents villages de pêcheurs imraguens. Installation en campement de toile nomade que des pêcheurs ont préparé pour vous dans leur village. Voiliers au retour de la pêche journalière.
Rencontres et dîner de poisson préparé par les familles de pêcheurs.
Nuit au campement du village.

Jour 16 — entre dunes et océan
Embarquement dans les lanches* avec les pêcheurs imraguens. Balade en mer sur les eaux calmes du Banc d’Arguin. Trajet près des îles aux milliers d’oiseaux, pêche à la ligne pour ceux qui ont apporté leur matériel. Selon les marées les pêcheurs relèvent leurs filets.
Repas de poissons, juste sortis de l’eau, immédiatement vidés et préparés à bord des lanches* par les pêcheurs.
Retour au village. Nuit sous les kheïmas* du camp de toile installées au village.
*lanche : voilier en bois à fond plat et voile latine utilisé par les pêcheurs imraguens.

   

Jour 17— détente sur la plage
Départ pour une journée dans un campement en bord de la plage dans une baie abritée. Ce campement de grandes kheïmas* à été installé par les habitants d’un village de pêcheurs pour recevoir les habitants de Nouakchott qui s’adonnent au loisirs de la pêche.
Trajet hors piste. Déjeuner préparé par les habitants du village. Pêche de la plage ou de l’avancée rocheuse qui borde la baie pour ceux qui le désirent.
Détente, sieste, farniente, baignade, randonnée ou pétanque ...
Retour au Camp de Base des camping-cars en trajet hors pistes.
Dîner et nuit au Camp de Base. Possibilité de feu de camp et dîner collectif avec les poissons pêchés la journée.

Jour 18 — 200 km  du Banc d’Arguin à Nouadhibou
Accompagnement en convoi pour rejoindre la route goudronnée, hors piste sur un désert parfaitement plat et porteur, sans aucun risque pour les véhicules.
Parcours libre, regroupement à Boulanoir. Halte dans l’ancien caravansérail de Boulanoir, pause déjeuner et moment détente, possibilité de lessive.
Départ pour la presqu’île de Nouadhibou et Camp de Base en bord de mer à Nouadhibou.
Possibilité de dîner dans un superbe restaurant tout proche du Camp de Base.
Nuit au Camp de Base.

Jour 19 — la ville de Nouadhibou
Départ pour Nouadhibou avec des taxis ou des minibus locaux. Visite de Nouadhibou. Port de pêche artisanal vous pourrez déguster la fameuse poutargue, une variété appréciée de caviar faite d’oeufs de mulets. Marché central, marché et boutiques d’artisanat local. Epaves dans la baie.
Repas libre en ville.
Visite de la gare d’embarquement du Train du Désert. Selon les horaires, possibilité d’embarquer pour quelques kilomètres.
Retour au Camp de Base.

Embarquement des voyageurs à Nouadhibou Entrée de la maison Saint Exupéry

Epave d’un cargo au sud de la baie du Lévrier

Jour 20— 50 km de la Baie du Lévrier à la frontière
Départ en convoi pour la frontière le matin. Accomplissement des formalités de la frontière mauritanienne, douane, police et gendarmerie par notre équipe.
Traversée du « no man’s land » en convoi et séparation à l’entrée du poste frontière marocain.

NB: Pour des raisons de sécurité, de force majeure ou d’ordre pratique ou technique, le circuit peut-être effectué dans un ordre différent ou même modifié sans que cela puisse donner matière à un quelconque remboursement.

 

DATES ET TARIFS DES VOYAGES : CLIQUER

 

AUTRES CIRCUITS ( cliquer sur la flèche ci-dessous)

AVENTURE EN MAURITANIE AVEC 4X4 MIS A VOTRE DISPOSITION - LE CARAVANSERAIL DE BOULANOIR

AVENTURE EN MAURITANIE - RAID AVEC VOS 4X4 OU SUV

AVENTURE LE LONG DU FLEUVE SENEGAL

Avant de s'inscrire

Une aventure encadrée
Les mots «voyage organisé» ou bien «voyage accompagné» pris dans leur sens habituel ne reflètent pas vraiment la réalité de ce voyage.
En toute sécurité et convivialité, nous vous ferons vivre une véritable aventure riche en contacts avec les populations et dans laquelle vous serez un acteur plus qu’un
participant à ce voyage. Pour cela les mots «aventure encadrée» sont plus réalistes.

Contacter les anciens équipages
Le témoignage d’équipages qui ont déjà fait un voyage en Mauritanie apporte toujours des informations très pertinentes.
Nous pouvons donc vous indiquer les coordonnées de camping-caristes de votre région qui ont déjà effectué ce voyage.

Film du voyage
Afin de vous permettre de bien vous rendre compte de l’ambiance de ce voyage, nous avons réalisé un film de présentation.Ce film en DVD est disponible sur simple demande

La meilleure période de voyage
La période hivernale en France est la meilleure sur le plan climatique pour un voyage en Mauritanie.
Les températures varient selon les régions mais malgré des nuits fraîches, elles correspondent globalement à celles de printemps en France pour les mois de Janvier
et Février et d’un bel été pour les mois de mars et Avril. Chaque année nous programmons plusieurs voyages pendant cette période et les dates de rendez-vous sont
disponibles sur demande.

Les départs sont garantis
Tous nos voyages sont avec "départ garanti" quelque soit le nombre d’équipages inscrits. Cette particularité inhabituelle dans le domaine des voyages organisés en camping-car nous est rendue possible parce que nous programmons plusieurs voyages les uns à la suite des autres et que nous sommes propriétaires de la majorité des structures que nous utilisons. Donc pas de départ annulé au dernier moment pour cause d’un nombre insuffisant d’équipages inscrits et de rentabilité insuffisante.

Vos amis vous rejoignent en avion
Vos proches sont accueillis par nos équipes à l’aéroport de Nouakchott.
Après avoir rejoint le groupe, ils effectuent la partie "expéditions dans l’Adrar" et sont raccompagné à l’aéroport en fin de leur séjour. En dehors des nuitées au cours des expéditions ils sont hébergés dans une auberge proche du Camp de Base pour les nuits que vous passez dans votre camping-car.

Avant de partir

Contactez vos compagnons de voyage
Afin de vous permettre de faire connaissance avant le départ, et peut-être faire une partie de la route ensemble, nous vous envoyons suffisamment tôt la liste des autres
équipages inscrits sur le même voyage ainsi que leur numéro de téléphone.

Rendez-vous à la frontière mauritanienne
Vous êtes pris en charge par notre organisation dès votre sortie du territoire marocain, immédiatement après le poste frontière.
Vous êtes encadré par notre équipe pour la traversée du "no man’s land" , bande de terre de 4 kilomètres entre le poste frontière marocain et le poste mauritanien.
A la fin du voyage nous nous quittons exactement au même endroit, juste devant le poste frontière marocain.

L’assurance PERSONNES
Veillez à être titulaire d’un contrat de rapatriement. La plupart des cartes de crédit associent un contrat de rapatriement, qui est valable même si le voyage n’a pas
été payé avec la carte de crédit.

Vaccins et traitements
Ce voyage se déroule dans des zones de Mauritanie qui ne sont pas impaludées. Un traitement contre le paludisme et un vaccin contre la fièvre jaune ne sont pas nécessaires.

Le trajet jusqu’en Mauritanie
Afin de vous faciliter le trajet jusqu’au lieu de rendez-vous, nous vous fournirons un dossier indiquant l’itinéraire le plus direct pour traverser le Maroc et rejoindre le lieu de
rendez-vous à la frontière, ainsi que des agences pour l’achat du billet maritime et l’embarquement. Tout au long et aux abords de cet itinéraire, des campings et aires de repos sont indiqués avec annotations sur la qualité de leurs services, ainsi que leurs points GPS et aide pour y accéder.
Des conseils pratiques concernant le voyage en Mauritanie sont aussi dans ce dossier.

Rendez-vous à Algésiras (Espagne)
Possibilité de prise en charge par notre’équipe en Espagne avant l’embarquement maritime.
Dans ce cas, votre accompagnateur s’occupera de votre traversée maritime du détroit de Gibraltar, des formalités d’entrée et de sortie Maroc, et du bon déroulement de la
traversée du Maroc.

Les Véhicules

Avec quel véhicule
Tous les camping car sont acceptés, du plus petit au plus gros, toutes les voitures avec caravane de toutes tailles et tous les 4x4 avec tente de toit.

L’assurance "véhicule"
Les compagnies d’assurance européennes, en général ne couvrent pas certains pays d’Afrique. Pour savoir si la Mauritanie est couverte par votre compagnie vérifiez au
dos de votre carte verte d’attestation d’assurance si elle figure dans la liste des pays couverts. Afin que vous soyez en règle vis-à-vis de la réglementation mauritanienne nous vous fournissons une assurance de Responsabilité Civile (R.C.) délivrée par l’une des principales compagnies d’assurance mauritanienne.
Si vous souhaitez une couverture plus étendue nous pouvons souscrire pour votre compte et à vos frais une assurance Tous Risques. Nous vous remettons les attestations à l’entrée en Mauritanie. Nous pouvons aussi vous indiquer des compagnies d’assurances françaises qui peuvent assurer votre véhicule avec extension de garanties dans le monde entier.

Quad et buggy
Si vous le désirez vous pouvez utiliser votre quad ou buggy pour les trajets en expédition, nous nous chargeons de transporter vos effets personnels et carburant si nécessaire dans nos 4x4.

Préparation du véhicule
Faites effectuer un entretien général avant le départ. Emportez une roue de secours (certains camping-car n’en sont pas équipés d’origine).
Prévoyez aussi un filtre à gasoil neuf de rechange, car en cas de besoin celui que vous devriez acheter en Mauritanie ne sera pas de qualité « origine » et risquerai d’endommager votre moteur. Pensez à apporter une sangle ou corde de remorquage d’une dizaine de mètres, pas de câble métallique.
Si vous avez des plaques de désensablage et s’il reste de la place dans votre soute, vous pouvez les apporter, mais en principe vous n’en n’aurez pas besoin.

Laisser votre remorque
Si vous êtes entré au Maroc avec un deuxième véhicule, voiture, scooter, moto, quad, remorque etc… qui a été déclaré à l’entrée, vous devez impérativement le présenter
à la sortie, sauf si vous avez obtenu auprès d’un bureau de douane d’une grande ville, l’autorisation de sortie sans ce véhicule.
Si vous ne souhaitez pas effectuer tout le trajet en Mauritanie avec ce véhicule, vous pourrez le laisser dès le premier jour dans un emplacement dont nous disposons
en Mauritanie, il sera en sécurité dans un parc fermé et gardé et vous le récupérez à la fin de votre séjour.

L’état des routes
Le réseau routier est très bon en Mauritanie, la route qui relie Nouakchott à Nouadhibou et la frontière avec le Maroc a été mise en service en 2006, celle qui relie Nouakchott à Atar a seulement une dizaine d’années. Mais les accès aux sites intéressants sont difficilement praticables et inaccessibles en camping-car ou caravanes
par des itinéraires sur pistes ou hors pistes.Pour éviter d’endommager vos camping-cars ou caravanes, ceux-ci forment un Camp de Base itinérant qui reste sur ces grands axes routiers et au départ duquel nous organisons des expéditions avec nos propres véhicules tous terrains.
Hormis quatre kilomètres de piste dans le "no man’s land" la zone qui relie les postes frontière marocain et mauritanien, et deux ou trois kilomètres afin de s’éloigner de la
route pour le bivouac du soir vous roulez toujours sur de bonnes routes goudronnées. Ces petits trajets sur piste ne posent pas de problème même pour un camping-car avec un grand porte-à-faux arrière ou une faible garde au sol.

Le gasoil
Le gasoil en Mauritanie est de bonne qualité et son prix est environ deux fois moins cher qu’en France. Si vous avez une autonomie d’au moins 500 kilomètres en tout-terrain il n’est pas utile d’emporter un jerrycan pour le gasoil.
A votre arrivée en Mauritanie, la première étape sans carburant est de 500km depuis la frontière. Afin d’y arriver sans soucis nous vous recommandons de faire le plein à
la dernière station de carburant au Maroc qui est environ à 80 km avant la frontière soit à 141 km de Nouadhibou, possibilité de chambres confortables et restauration.
Possibilité de faire le plein à la station du poste frontière coté Maroc, mais elle est souvent très encombrée.
Prévoyez une réserve de carburant de 20 litres.

L'organisation

Les ravitaillements
Au cours des visites et expéditions vous pourrez vous ravitailler de façon très régulière pour vos pique-nique. A Nouakchott un arrêt est prévu dans un supermarché.Vous profiterez de la visite d’un marché typique de Nouakchott pour acheter fruits et légumes. La visite de la plage des pêcheurs à Nouakchott sera l’occasion d’acheter poissons frais et crustacés. Dans l’Adrar nous visiterons des jardins maraîchers où vous pourrez vous approvisionner directement aux producteurs .Au Camp de Base de l'Adrar, la jeune boulangère duvillage voisin vient le soir pour prendre commande du pain à vous livrer chaud pour le petit déjeuner.

Le gaz
Nous pouvons faire effectuer le rechargement de vos bouteilles de gaz. Ce rechargement sont effectués en gaz butane, le propane n’étant pas disponible en Mauritanie.
Les installations de camping-car peuvent fonctionner au butane au lieu de propane, sauf si la température extérieure descend en dessous de zéro, ce qui n’est jamais
le cas en Mauritanie.

Le change
La devise mauritanienne est l’ouguiya (abréviation UM). Le marché noir est rigoureusement interdit, prenez garde aux nombreuses sollicitations que vous aurez à ce sujet
sur les marchés des villes et qui sont bien souvent des provocations. Nous vous apporterons des possibilité de change à chaque jour du voyage. Seulement les espèces sont échangeables en Mauritanie, les cartes de crédits et les chèques ne sont pas utilisables facilement.

L’eau
A plusieurs endroits du circuit, nous avons prévu le remplissage d’eau de votre camping-car. L’eau du réseau est potable dans les villes et villages de Mauritanie, mais si vous le désirez vous pourrez acheter de l’eau en bouteille dans toutes les épiceries.

La sécurité
La sécurité, tout particulièrement celle des citoyens étrangers est la priorité de l'Etat mauritanien.
Grâce à l'implication personnelle du chef de l'Etat Mohamed Abdel Aziz ainsi que celle de tous les citoyens et grâce aux accords de collaboration pris avec les Etats voisins, les grandes puissances et tout particulièrement l'Etat français, le niveau de sécurité n'a jamais été aussi élevé en Mauritanie.
Dans le cadre de l'étroite collaboration qui lie la Mauritanie à la France, une base française apportant soutient technique ainsi que formation a été construite prés d'Atar dans la région de l'Adrar. La Mauritanie s'est positionnée comme le maillon fort du maintien de la sécurité dans la bande sahélienne en partie grâce au partenariat très élevé entre l'Etat mauritanien et l'Etat français.

Aide aux populations
Apportez avec vous les vêtements que vous n’utilisez plus, vous en ferez don, vous-même, directement à ceux qui en ont le plus besoin au cours de rencontres chez
des nomades. Vous pouvez aussi emmener des fournitures scolaires pour distribuer dans des écoles de brousse.
Vous pouvez aussi apporter des médicaments et du petit matériel médical que vous remettrez directement au dispensaire d’un des villages traversés.
Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à nous les suggérer.

Les trajets sur route
En Mauritanie, vous roulez à votre guise, l’accompagnateur ferme la marche. En général les équipages roulent ensemble par petits groupes selon affinité.
Les regroupements sont précisés lors du briefing. Nous ne roulons pas en convoi sauf dans le "no man’s land" entre le poste frontière marocain et le poste frontière
mauritanien, et lorsqu’il est s’agit de quitter la route goudronnée pour rallier un endroit agréable pour bivouaquer. Attention aux petites congères de sable que le vent dépose parfois sur la route et aux dromadaires qui traversent sans prévenir.

Films reportage sur DVD
Avec les prises de vues effectuées par notre cameraman sur la majeure partie du circuit, un film reportage dont vous serez l’un des acteurs, sera réalisé. Montage de qualité semi professionnelle, avec musiques et commentaires d’une durée approximative 60 minutes. Ce film vous sera offert gratuitement et envoyé à votre domicile.

Les briefings
Chaque jour, en général le soir, des renseignements pratiques vous sont donnés par l’accompagnateur sur le programme du lendemain. A tout moment de la journée
les guides et accompagnateurs sont à votre disposition.

Les repas
Lors des trajets sur route et aux Camps de Base vous êtes autonome, vous assurez vos repas vous-même. A chaque expédition vous emportez le pique-nique pour
le déjeuner du premier jour, tous les autres repas sont pris en charge par l’organisation. En plus des repas indiqués comme fournis par l’organisation sur ce document, d’autres repas "surprise" seront aussi fournis, ce seront toujours des moments d’une grande émotion donnée par le lieu, établissement particulièrement authentique ou famille. L’information vous est donnée, bien sûr seulement au dernier moment.

Les expéditions
Ce sont vraiment les moments les plus forts du voyage. Deux à trois jours d’Aventure pour chacune d’elles, avec nuits en auberge, nuits au coeur d’un campement de
nomades, et aussi nuits en campement en plein désert loin de tout avant de retrouver votre camping car.
Les matelas ou lits de camps et le matériel nécessaire est fourni par l’organisation sauf sac de couchage et oreiller. Vous pourrez participer vous-même aux tâches de l’organisation de ces expéditions, installation des tentes, cuisine etc…. Ces expéditions seront aussi les moments privilégiés pour distribuer les aides et dons que vous avez apporté.

Les rencontres
Le peuple mauritanien est particulièrement chaleureux et hospitalier. Tout sera fait pour générer des rencontres fortuites et spontanées et vous permettre de profiter de
l’accueil légendaire des mauritaniens. Si vous êtes joueur, ils vous apprendront le essigue*.
*essigue : jeu de dames des nomades, sur le sable avec crottes de chameau et brindilles.

En expéditions

Les nuits en campement
Dans l’Adrar, vous dormirez une nuit en campement planté en plein désert, au milieu de nulle part, pour passer la nuit au clair de lune ou sous les étoiles. Une fois l’emplacement choisi, nos équipes installeront devant vous les fameuses kheïmas*, les grandes tentes traditionnelles mauritaniennes et vous pourrez, si vous le
désirez, participer au montage. Le confort n’est pas oublié, des matelas et lits de camp sont mis à votre disposition. Des cabines souples et des pulvérisateurs d’eau vous
permettront de prendre une douche sans gaspiller l’eau toujours précieuse dans le désert. Le campement est éclairé et des prises 220 volts sont installées dans les 4x4 pour recharger vos appareils électriques, téléphone, appareil photo, caméra etc...
Vous pourrez dormir sous les kheïmas collectives, ou pour deux personnes si vous préférez vous isoler. Nous vous proposerons, sans obligation, de participer à la vie d’un campement, installer les grandes kheïmas, chercher le bois ou bien l’eau avec les nomades.
Pour ces nuits, nous essayons de trouver dans le désert un campement de nomade et nous installons le notre à proximité. C’est l’occasion de passer une soirée avec une
famille de nomades.

Le matériel de campement
Nous transportons dans les 4x4 tout le matériel de campement, les kheïmas*, les tables et chaises pliantes pour les repas, le matériel de cuisine, les frigos pour les boissons fraîches, les douches, l’éclairage du campement et les prises 220V.
En auberge ou en campement, la literie ne comprends pas de draps, prévoyez donc un sac de couchage et éventuellement un oreiller.
*kheïma : tentes des nomades maures, très grandes jusqu’à 8mx8m, prononcer reïma.

Les repas pendant les expéditions
Dans votre camping-car vous préparez votre pique-nique pour le premier déjeuner de chaque expédition.
Nous fournissons tous les autres repas de l’expédition. Dans l’Adrar, nos cuisiniers accommoderont pour vous des repas à base de légumes frais et de viande de chameau ou de mouton. A tout moment de la journée, vous pourrez savourer le fameux thé mauritanien, un régal auquel on s’habitue très vite. Le frigo embarqué dans un 4x4 permettra de vous proposer des boissons fraîches. Dans le Banc d’Arguin les repas à base de poissons frais sont préparés par des villageois et famille de pêcheurs.

L’eau
Nous transportons dans les 4x4 de l’eau potable en quantité suffisante dans des bidons alimentaires.
Si vous avez choisi de boire de l’eau en bouteilles bouchées, nous transporterons vos bouteilles au cours des expéditions.

Les nuits dans les auberges
Dans le Banc d’Arguin
Vous serez logé dans une auberge de toile dans un village de pêcheurs en bord de l’océan.
Dans l’Adrar
A Chinguetti vous serez logé dans notre auberge, petit fortin de construction traditionnelle, en pisé et banco (terre argileuse). A l’orée de la cité ancienne, elle se situe au pied des immenses dunes, menacée de leur avancée, elle demande un désensablement régulier.
Dans les villages oasis, vous serez logé dans des auberges de toile sous les palmiers ainsi que dans des huttes en feuilles de palmiers séchées.
A Atar, vous serez logé dans une auberge de construction traditionnelle fait de cases en pierre.

Les formalités

Entrée et sortie en Mauritanie
Notre équipe prends en charge les différentes formalités pour l’entrée et la sortie en Mauritanie, pour vous, votre véhicule et le cas échéant votre animal.
Obtention des visas, simplification des contrôles aux différents postes de police, douane et gendarmerie au poste frontière et sur les grands axes routiers.
Remise d’attestation d’assurance mauritanienne R.C. ou tous risques (en option).

Documents pour les animaux
Certificat de bonne santé. Dans le cas d’une entrée en groupe avec une agence de voyage, ce document n’est pas demandé.
Dans le cadre de votre voyage avec l’organisation, aucun document concernant votre animal ne sera donc nécessaire.

Documents pour les personnes
Passeport en cours de validité. Aucune vaccination n’est demandée pour l’entrée en Mauritanie.

Documents pour le véhicule
Certificat d’Immatriculation (carte grise).
Pour une entrée en groupe avec une agence de voyage, le Certificat de Passage en Douane n’est pas indispensable et il est remplacé par un simple engagement sur
l’honneur dont le formulaire vous sera remis au poste frontière.
Dans le cadre de votre voyage avec l’organisation, seul le Certificat d’Immatriculation (carte grise) sera donc nécessaire.

La sécurité en Mauritanie

La sécurité, tout particulièrement celle des citoyens étrangers est la priorité de l’Etat mauritanien. Grâce à l’implication personnelle du chef de l’Etat Mohamed Abdel Aziz ainsi que celle de tous les citoyens et grâce aux accords de collaboration pris avec les Etats voisins, les grandes puissances et tout particulièrement l’Etat français, le niveau de sécurité n’a jamais été aussi élevé en Mauritanie.
Dans le cadre de l’étroite collaboration qui lie la Mauritanie à la France, une base française apportant soutient technique ainsi que formation a été construite prés d’Atar dans la région de l’Adrar. La Mauritanie s’est positionnée comme le maillon fort du maintien de la sécurité dans la bande sahélienne en partie grâce au partenariat très élevé entre l’Etat mauritanien et l’Etat français.
Les différents accompagnateurs et guides mauritaniens qui se relaient au cours de l’itinéraire connaissent parfaitement la région, bien souvent pour en être issus.
La majeure partie des habitants dans les régions concernées sont leurs amis ou leur parents et se feront un devoir et un honneur de leur apporter aide ou soutien si nécessaire. En amont nous informons les autorités des programmes détaillés de chacun nos parcours ainsi qu’un itinéraire détaillé et horodaté pour chaque groupe.
L'organisation fait entièrement confiance à l’Etat mauritanien pour prendre toutes les dispositions utiles ou nécessaires pour assurer la sécurité des participants à ses voyages.

CLIQUER SUR LA FLECHE

PLUS D'INFOS

CONSEILS POUR LE VOYAGE

LISTE DES CAMPINGS POUR TRAVERSER LE MAROC

AU LONG DU FLEUVE SENEGAL ( reportage camping-car Magazine)

DATES DES VOYAGES ET TARIFS 2016